En Russie, Vladimir Poutine décide d’intervenir pour réduire les prix des denrées alimentaires

En Russie, Vladimir Poutine décide d’intervenir pour réduire les prix des denrées alimentaires
En Russie, Vladimir Poutine décide d’intervenir pour réduire les prix des denrées alimentaires

Le Président russe est intervenu, il y a une semaine, sur la hausse des prix des denrées alimentaires dans son pays. Il invite le chef du gouvernement à agir afin de réduire les prix sur le marché local.

Les prix des produits de base ont explosé en Russie en cette fin d’année. Le président russe, Vladimir Poutine, s’est montré exacerbé par la situation et décide d’agir très rapidement. Il a, en effet, instruit le Premier Ministre Michael Michuskine d’intervenir sur le marché afin d’apporter des correctifs nécessaires

« La semaine dernière Vladimir Poutine a exprimé sa surprise face aux fortes augmentations des prix des produits de base comme le pain et l’huile de tournesol, et a demandé au gouvernement de prendre des mesures pour les réduire. Et, le Premier Ministre a abondé dans le même sens arguant que «les producteurs, les exportateurs et les détaillants de produits alimentaires devaient cesser de «s’engraisser aux frais des consommateurs », indique l’agence Blomberg . radioplushaiti.com

« C’est inacceptable dans cette situation difficile. Il est nécessaire de prendre des mesures drastiques et de régler le mode de formation des prix », a déclaré le président.

En effet, les autorités russes envisagent une taxe à l’exportation du blé et de fixer un quota d’expédition l’an prochain. De mesures similaires ont été prises par le passé notamment en 2010, rapporte Blomberg où une « interdiction provisoire d’exporter du blé » a été décrété pour lutter contre l’inflation sur le marché intérieur.

Par ailleurs, cette situation a eu des impacts considérables sur la stabilité des prix à l’échelle internationale. C’est ce qui explique l’inquiétude de nombreux acteurs du marché vu que rien ne permet de prédire à quel niveau il sera impacté.

«Les commentaires de Poutine créent un peu d’incertitude sur le sujet. Le marché y est sensible», a commenté Bloomberg

Selon les données du Service fédéral pour les statistiques Rosstat en novembre 2020, l’inflation en Russie a atteint 4,42% après 3,99% en octobre. Les prix des denrées alimentaires ont augmenté de 1,34% par rapport à octobre, les prix des biens manufacturés ont montré de 0,58% et ceux des services, de 0,5%.

Or, malgré la situation catastrophique où l’inflation dépasse la barre des 20% en Haïti pour l’année 2020, rien a été fait. L’Etat haïtien dévient prisonnier des acteurs du marché qui sont loin de montrer une certaine compassion pour les plus démunis.

SOURCE: TRIPFOUMI

You may also like...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

error: Content is protected !!