Fêtes de fin d’année : en dépit de tout, les hôtels du pays sont remplis

Fêtes de fin d’année : en dépit de tout, les hôtels du pays sont remplis
Fêtes de fin d’année : en dépit de tout, les hôtels du pays sont remplis

Fêtes de fin d’année : en dépit de tout, les hôtels du pays sont remplis de gens venus de la diaspora.

Port-au-Prince, Haïti .- Même en l’absence de statistiques fiables sur le nombre de chambres d’hôtel du pays ou sur les vols de l’étranger vers Haïti, il paraît que les réservations dans les hôtels du pays ont nettement augmenté. En depit des actes d’insécurité enregistrés les jours précédents, des Haïtiens de la diaspora ont fait le voyage du retour pour les fêtes de fin d’année.

Impossible de réserver une chambre même pour une nuit ces deux dernières semaines dans les principaux hôtels du pays particulièrement dans la region metropolitaine de Port-au-Prince. “Malheureusement on a pas de places disponibles”, vous répond les standards des hôtels dans les communes de Petion-Ville, Port-au-Primce. Tout comme pour les principaux hôtels sur la côte des arcadins. Le secteur touristique durement touché par la crise provoquée par la pandémie du coronavirus semble respirer une bouffée d’air frais pour la période des fêtes de fin d’année , selon le constat d’un reporter de Juno7 ce week-end.

Les raisons pouvant justifier cette affluence malgré les actes de kidnaping contre rançon qui ont fait le tour des réseaux sociaux avec parfois des commentaires désobligeants sur le pays sont d’abord la volonté de certains de rentrer coûte que coûte dans le pays et ensuite, la crise du Covid-19 qui a poussé les pays occidentaux à imposer soit un confinement soit un couvre-feu à sa population.

De ce fait, Haïti est l’endroit idéal où il faut venir profiter de ces vacances. Même si les conséquences pourraient être lourdes en terme de contamination après les festivités mais les autorités ont fait mine de rien savoir. Ils ont seulement mis sur pied un task force pour réfléchir et agir sur la probable deuxième vague.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

error: Content is protected !!