Haïti : l’actuelle hausse de l’inflation de 21.6% pourrait s’élever d’ici janvier, prévoit le ministre des Finances Tèt Kale
Haïti : l’actuelle hausse de l’inflation de 21.6% pourrait s’élever d’ici janvier, prévoit le ministre des Finances Tèt Kale

Le ministre de facto des Finances, Patrick Boisvert, qui ne serait pas prêt de boucler ses valises à la suite du retrait obligatoire de l’apprenti-dictateur Jovenel Moise du Palais National, le 7 février 2021, à la fin de son mandat constitutionnel – art. 134.2 – a prévu une hausse de l’inflation nettement supérieure au taux actuel, déjà insupportable. radioplushaiti.com

« Nous nous attendons à une nouvelle hausse de l’inflation au début de l’année, suite à la mise en œuvre de plusieurs projets dans le cadre du plan de relance économique, ce qui augmentera considérablement les dépenses fiscales« , a averti Boisvert flanqué du gouverneur de la Banque Centrale du pays, dépourvu de tout mandat légitime consacré par le Sénat.

Sans préciser le genre de relance économique qui sera exécuté en janvier par un régime arrivé en fin de mandat, alors que FAO a tiré la sonnette d’alarme sur une disette imminente menaçant plus de 4.5 millions d’haïtiens, le ministre des Finances, en vance sur son temps, a également estimé que « la prévision du taux d’inflation de 18,2 % prévue pour octobre 2021 ne sera pas dépassée« . Pour lui, une inflation à 18.2% est un bon point marqué.

Soulignons qu’au cours de ce point de presse conjoint tenu en début de semaine, « le gouvernement a annoncé qu’il limitera les redevances de fin d’année et planifiera efficacement les dépenses mensuelles dans le cadre de mesures visant à contenir les dépenses budgétaires« , planifiées en conseil de ministres, les mêmes ayant violé la Constitution en instituant le 26 novembre ANI, la seconde version du redoutable corps des Tonton Makout.

SOURCE:REZONODWES