Haïti termine l’année 2020 avec une croissance économique négative ; les haitiens tombent dans l’extrême pauvreté

Haïti termine l’année 2020 avec une croissance économique négative ; les haitiens tombent dans l’extrême pauvreté
Haïti termine l’année 2020 avec une croissance économique négative ; les haitiens tombent dans l’extrême pauvreté

la diaspora a envoyé vers Haïti en septembre 2020, plus de 2.6 milliards de dollars…

Vendredi 1er Janvier 2021 ((radioplushaiti.com ))–Haïti a clôturé l’année fiscale 2019-2020 avec une croissance négative de quatre pour cent, ce qui signifie une catastrophe pour l’économie nationale, estime jeudi dernier l’économiste Kesner Pharel.

Le cycle marqué par la crise politique, le fameux peyi lok qui a maintenu la nation paralysée pendant plus de deux mois, en plus de l’insécurité et de la dépréciation de la monnaie nationale, a déstabilisé l’économie, a déclaré le président et directeur du Groupe Croissance.

« Produit intérieur brut, inflation, taux de change et recettes publiques ; tout est dans le rouge« , a indiqué l’expert, qui a également souligné les conséquences pour les familles.

Bien que les envois de fonds de la diaspora aient atteint 2,69 milliards de dollars en septembre dernier, soit 190 millions de dollars de plus qu’en 2019, le pouvoir d’achat des ménages a considérablement diminué au cours de l’année dernière, et de ce fait, de plus en plus de familles tombent dans la pauvreté et l’extrême pauvreté.

Il y a de nouveaux pauvres dans le pays, qui s’ajoutent aux pertes d’emplois, et plus de quatre millions de personnes se trouvent dans une phase d’urgence en termes d’insécurité alimentaire.

Pharel a noté que la croissance économique de ces dernières années a varié entre 1,2 et 1,5 %, ce qui est trop faible pour éradiquer la pauvreté.

You may also like...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

error: Content is protected !!