« Le territoire national sera enfin libéré dans quelques mois », président Sténio Vincent, le 1er janvier 1934

« Le territoire national sera enfin libéré dans quelques mois », président Sténio Vincent, le 1er janvier 1934
« Le territoire national sera enfin libéré dans quelques mois », président Sténio Vincent, le 1er janvier 1934

Pour l’histoire, il n’y a pas eu de discours pour la commémoration des fêtes de l’Indépendance de janvier 1916 à janvier 1933… Ayiti pat gen prezidan se te yon dal pope twèl, restavèk…Et puis, le bicolore n’était pas non plus hissé au mat du Palais national.

Vincent fut le dernier président de l’Occupation, mais les Forces Armées d’Haïti (FAD’H) sont devenues les nouveaux occupants nègres e yo pa janm tire yon kout peta sou etranje depi 1859 a jodi-a…

sispann fè FAd’H pase pou Lame Endijèn, c’est le jour et la nuit !

Jeudi 31 décembre 2020 (( radioplushaiti.com))–L’année qui s’ouvre porte en elle la fin d’une longue et douloureuse épreuve.

Le territoire national sera enfin libéré dans quelques mois, a déclaré Sténio Vincent, faisant allusion à la fin de l’occupation américaine débutée le 28 juillet 1915.

You may also like...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

error: Content is protected !!