Les Tet Kale du sénat dysfonctionnel ont choisi Joseph Lambert comme nouveau président de facto
Les Tet Kale du sénat dysfonctionnel ont choisi Joseph Lambert comme nouveau président de facto

Sans quorum légal, Joseph Lambert prend les rênes d’un sénat dysfonctionnel comptant uniquement 10 membres émargeant au budget national sans lever un petit doigtAu cours de cette séance irrégulière, Kedlaire Augustin a hérité de la vice-présidence, Jean Marie Ralph Féthière est devenu le nouveau questeur et Garcia Delva le nouveau secrétaire. Le cowboy Fethiere brille dans la République Bananière et Delva n’a jamais rendu compte de ses connivences avec un chef de gang de Marchand Dessalines

Mardi 12 janvier 2021 – Incapables de se réunir depuis un an pour se prononcer sur les malheurs de la nation, les membres du sénat dysfonctionnel ont par contre décidé mardi de remplacer Pierre François Sildor à la tête du Grand Corps.

Faisant fi du quorum légal requis pour une telle séance, huit parmi les 10 sénateurs ont jeté leur dévolu, comme prévu, sur l’animal politique Joseph Lambert pour devenir leur nouveau président de facto.

Un large boulevard pour la préparation du 7 février 2021, date marquant la fin du mandat constitutionnel du président Jovenel Moïse alors que celui-ci se démène comme un diable dans un bénitier afin de rester au pouvoir ou de le garder dans son camp.

Au cours de cette séance irrégulière, Kedlaire Augustin a hérité de la vice-présidence, Jean Marie Ralph Féthière est devenu le nouveau questeur et Garcia Delva le nouveau secrétaire.

Haïti, durant la décennie Tet Kale, ne cesse de plonger dans les profondeurs de l’inacceptable.

Presque toutes les institutions du pays se trouvent dévalorisées et dans l’incapacité de fonctionner.

Un seul homme décide actuellement de tout, avec des tonnes de décrets et d’arrêtés pris dans le seul but de consolider un pouvoir dictatorial dans la seule République Bananière des Caraïbes.

SOURCE: REZONODWES