Un nouvel attentat contre Nicolas Maduro déjoué par les forces spéciales vénézuéliennes

Un nouvel attentat contre Nicolas Maduro déjoué par les forces spéciales vénézuéliennes
Un nouvel attentat contre Nicolas Maduro déjoué par les forces spéciales vénézuéliennes

Un individu travaillant au Palais de Miraflores a été arrêté avec 4 kgs d’explosif par les services spéciaux vénézuéliens. Une nouvelle tentative d’assassinat visant le Président Nicolas Maduro et qui s’est soldée encore par un échec.

Les conditions de sécurité autour du Président Vénézuélien Nicolas Maduro se révèle de plus en plus complexe. En effet, les Forces spéciales de la Police Vénézuélienne viennent une nouvelle fois de contrer une énième tentative d’assassinat du président socialiste; par l’arrestation d’un homme avec des explosifs dans les environs de Puente Llaguno, à Caracas.

« Il a été identifié comme Dani José Castillo García (49 ans), et travaille au palais présidentiel de Miraflores. Les policiers ont saisi 4 kilos de C4 », a révélé le journaliste Eleazar Urbáez sur Twitter.

C’est très compliqué et le Président n’a jamais été aussi en danger. Car, cette fois-ci, les taupes de l’intérieur décident d’agir après plusieurs tentatives échouées par des forces extérieures qui visent à renverser ou à éliminer physiquement le Président Maduro du pouvoir. En effet, « Castillo aurait travaillé environ 19 ans pour la Direction des Services Généraux du palais présidentiel», a souligné le journaliste tout en rappelant également la « participation de Jennifer Osuna Márquez, qui travaille comme hôtesse à Miraflores et était chargée livrer les explosifs ».

Lors de cette opération, Castillo avait été surpris avec les explosif plastique de C4, divisé en neuf morceaux, 11 détonateurs non électriques, deux détonateurs et un téléphone portable.
Une commission de la Direction Générale du Contre-espionnage Militaire (DGCIM) s’est vue confier l’affaire pour les suites nécessaires.

Dans une vidéo circulant à travers les réseaux sociaux, l’accusé indique qu’il travaille effectivement à Miraflores depuis 2001. Il affirme que l’explosif en question lui a été donné par un « collègue » avec qui il menait la transaction lors de son arrestation.

Le C-4 ou C-45010A, est une variété d’explosif de la famille des plastics. Il est utilisé principalement par l’armée et par des entreprises de démolition. Comme plusieurs explosifs de la famille des plastics, il est principalement composé de RDX, qui constitue environ 91 % de sa masse, d’un agent plastifiant qui est l’adipate ou le sébaçate de bis-2-éthylhexyle (5,3 %) et le liant est du polyisobutylène (2,1 %). Un autre agent possible est l’adipate de dioctyle (DOA). Une petite quantité de pétrole (1,6 % d’huile moteur SAE 10 sans détergent) est aussi ajoutée.

You may also like...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

error: Content is protected !!