Une Noël riche en kidnapping

By | December 26, 2020
Une Noël riche en kidnapping
Une Noël riche en kidnapping

Partout à travers le monde, le mois de décembre symbolise généralement une période de fête caractérisée par les réveillons de noël, les sorties en famille etc… Cependant en Haïti, on respire au rythme effréné des cas de kidnapping. En moins de 48 heures, plus de 4 personnes ont été enlevées. Les familles sont dans la tourmente.

Définitivement, le phénomène du kidnapping en Haïti dévient inquiétant. Presqu’à chaque instant, plusieurs personnes se font enlever, séquestrer et libérer à coup de rançon. Difficile de passer une seule journée sans en entendre parler.

Les kidnappeurs fonctionnent sans peur et sans crainte. Au total, environ 6 personnes ont été enlevées dans la capitale haïtienne durant ces dernières 72 heures, où de fortes sommes d’argent sont réclamées en échange de leur liberté. Face à cette récurrence, la nation haïtienne attend désespérément une réaction des autorités qui affichent un laxisme sans précédent.

Dans la nuit du mardi 22 décembre, Berthony Sylva, une technologiste médicale ainsi que son beau-frère, Reynold St-Hilaire ont été enlevés dans la localité Moreau-Drouet, commune de Liancourt dans le département de l’Artibonite. Cette action a été perpétrée par les hommes armés de Savien.

Ce jeudi 24 décembre, Wisline Montas a été kidnappée non loin de son restaurant dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince. Les ravisseurs exigent plus d’un million de dollars américains pour libérer la victime. Le président de l’Église adventiste au niveau de la division interaméricaine, Dr Élie Henry et sa fille Irma eux aussi n’ont pas été exempts. Ils ont été enlevés également dans la journée du 24 décembre.

La dernière victime en date est l’étudiant Degraphe Grégory Sanon. Le jeune professeur archelois est porté disparu depuis tantôt deux jours, il se trouve pour l’instant entre les mains de ses ravisseurs qui réclament 50.000 dollars américains pour le libérer.

SOURCE: TRIPFOUMI

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *